mercredi, 16 novembre 2016 15:07

Google et Facebook s'attaquent aux faux sites d'informations

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le moteur de recherche Google et le réseau social Facebook ont décidé mardi de couper les revenus publicitaires des faux sites d'informations.

Google et Facebook ont pris des mesures mardi pour couper les revenus publicitaires des faux sites d'informations, une décision prise après les critiques dont ont été l'objet les deux géants d'internet pour leur rôle supposé dans l'élection de Donald Trump.

« Nous travaillons à une mise à jour de nos politiques de publication et allons commencer à interdire les publicités de Google sur les contenus trompeurs, de la même manière que nous interdisons les publicités mensongères », a indiqué Google dans un communiqué.

« À l'avenir nous allons restreindre les publicités sur les pages qui dénaturent ou masquent les informations sur l'éditeur, ses contenus ou le but premier du propriétaire du site », a ajouté le communiqué. Facebook va mettre en place une politique identique, selon un porte-parole.

Surveiller les éditeurs

« Nous n'intégrons pas ou ne montrons pas de publicités dans des applications ou des sites dont le contenu est illégal, trompeur ou mensonger, ce qui inclut les fausses informations », a noté un communiqué du réseau social.

« C'était jusqu'à présent sous-entendu, mais nous avons mis à jour notre politique pour clairement exprimer que cela concerne les fausses nouvelles. Notre équipe va continuer à surveiller tous les éditeurs potentiels et surveiller ceux qui existent pour s'assurer qu'ils suivent ces directives », a-t-il encore indiqué.

La victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine le 8 novembre a mis en lumière le rôle des médias en ligne et des réseaux sociaux, notamment au regard des informations fantaisistes qu'ils permettent de répandre.

Informations erronées sur la campagne US

Parmi les fausses informations partagées en ligne, une affirmait que la candidate démocrate Hillary Clinton appelait « à la guerre civile si Trump était élu ». Une autre disait : « Le Pape François choque le monde, soutient Donald Trump à la présidentielle ».

Lundi encore, les internautes cherchant sur Google tombaient sur une fausse information selon laquelle M. Trump avait remporté le vote populaire en plus de sa victoire chez les grands électeurs. Il a effectivement gagné chez ces derniers, mais Hillary Clinton a recueilli davantage de suffrages populaires.

Les chiffres, mis en avant par un blog intitulé 70News, contredisent clairement les résultats officiels communiqués par les États.

 

Source : http://www.ouest-france.fr/

Lu 287 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Galeries des travaux

  • Flyer USFP
    Flyer USFP
  • Panneaux Pub
    Panneaux Pub
  • Conception Logo
    Conception Logo
  • Impression Flyer
    Impression Flyer
  • Impression
    Impression
  • Impression sur T-shirt
    Impression sur T-shirt
  • Produits de Com
    Produits de Com
  • Palissade
    Palissade
  • Impression Numerique
    Impression Numerique
  • Panneau Pub
    Panneau Pub
  • Panneau Pub
    Panneau Pub
  • PLV
    PLV
  • PLV
    PLV
  • Marquage de Voiture
    Marquage de Voiture
  • Menu Lum.
    Menu Lum.
  • Roll Up
    Roll Up
  • Habillage Voiture
    Habillage Voiture
  • Marche Verte
    Marche Verte
  • Habillage
    Habillage
  • Pub Marrakech
    Pub Marrakech